David Olkarny - Photographer/Filmmaker

L’imaginaire des portraits

11/05/2014

Aujourd’hui, nous allons traiter un sujet que j’affectionne particulièrement, propre à mon univers.

Il est bon parfois de sortir du contexte des portraits classiques, en s’aventurant à créer toute une atmosphère autour d’un portrait.
Pour commencer, nous allons parcourir et détailler les différentes étapes dans l’élaboration d’un shooting photo hors des studios.

Préparation

  • Choix du lieu/arrière plan original, de prĂ©fĂ©rence avec de la perspective et du relief. Un arrière- plan avec de la vie, et des informations est souvent plus intĂ©ressant. MĂŞme si ensuite  vous dĂ©sirez le rendre flou par une profondeur de champ ultra courte, un arrière-plan sera plus enclin Ă  diverses retouches s’ il possède de la matière.
  • Choix du modèle qui sache proposer des expressions, crĂ©er des sentiments et de l’émotion. Pensez aux jeux d’acteurs dans certains films, Ă  des expressions avec de l’empathie et de l’intensitĂ©.
  • Bien Ă©tablir la logistique du shooting en fonction des saisons, favoriser les « heures dorĂ©es » c’est-Ă  dire autour du coucher ou du lever du soleil. Le crĂ©puscule offre une lumière particulière. Ma prĂ©fĂ©rence va au coucher du soleil car le  matin je privilĂ©gie mon lit Ă  mon reflex.
  • N’hĂ©sitez pas Ă  user d’accessoires qui pourraient pimenter votre shooting: fumigènes, machines Ă  bulles, ballons de couleur, plume, confettis etc. Ces accessoires ne sont pas destinĂ©s à apporter une touche festive mais une dimension onirique, surnaturelle ou fantastique. Par exemple une explosion de confettis argentĂ©s en arrière-plan, plongĂ© dans le bokeh, apportera une touche artistique très apprĂ©ciable.
  • Faites appel Ă  une maquilleuse et/ou styliste, cela confĂ©rera au shooting une note de professionnalisme, plus de choix lors des prises de vue et des retouches mais surtout une qualitĂ© finale meilleure des images.

Sur le vif

  • Inspectez la lumière naturelle, prĂŞtez attention au positionnement du modèle vis-a-vis du soleil et des rayons lumineux. Osez les diffĂ©rentes manières de capturer la lumière, ainsi un contre-jour maĂ®trisĂ© peut devenir un alliĂ© et crĂ©er des effets contrastĂ©s en ajoutant de la lumière aux cheveux de votre modèle par exemple.  Le rendu est souvent enchanteur et Ă©vincera le cotĂ© statique de la photo.
  • Si vous ĂŞtes muni d’un flash dĂ©portĂ©, la technique du clair-obscur sur votre portrait est  intĂ©ressante pour amener un « 3D look » . Le clair-obscur fait souvent ressortir davantage le sujet de son arrière- plan par un mĂ©lange lumière/ombre apportant un coup de punch au sujet. Vous serez loin du rendu flat qu’un flash en direct  posĂ© sur la griffe de votre reflex pourrait entraĂ®ner.
  • Dans le cas d’un arrière- plan lumineux, l’emploi d’un fumigène pourra produire une ambiance fĂ©erique et mystĂ©rieuse, avec des jeux de couleurs originaux. On trouve les fumigènes dans les magasins de costumes/farces et attrapes.
  • Si possible, n’hĂ©sitez pas Ă  jouer avec les Ă©lĂ©ments de votre lieu de shooting. Par exemple, s’ il y a de la poussière partout, exploitez-la, faites en virevolter dans votre scène, ça crĂ©era une atmosphère  magique, parfois par un simple balayement de pied. Cela pourrait se faire avec des feuilles d’arbres, des fleurs ou encore d’énormes flaques d’eau.
  • L’expression du modèle est capitale, une expression trop neutre, effacĂ©e apportera moins de caractère Ă  l’image. N’hĂ©sitez pas Ă  diriger votre modèle, lui expliquant votre attente en terme d’émotion, de sentiment afin d’apporter empathie et ainsi crĂ©dibilitĂ© Ă  vos  images.
  • A mon sens, il n’y a rien de plus beau qu’une image qui sache raconter une histoire, engendrer des questions et enclencher  notre’imagination.
  • SuggĂ©rez Ă  votre modèle de bouger, de marcher voire mĂŞme de danser. Ce sont souvent les poses et expressions spontanĂ©es qui sont les plus accrocheuses.
  • Bien sĂ»r c’est du cas par cas, si vous faites un shooting high-fashion oĂą le stylisme doit ĂŞtre mis en avant, une expression neutre et sobre sera peut-ĂŞtre plus appropriĂ©e.
  • N’hĂ©sitez pas Ă  courir partout durant votre shooting, ne restez pas immobile Ă  la mĂŞme hauteur du modèle, tout mĂ©rite d’être tentĂ©, peu importe l’angle que se soit en plongĂ©e ou radicalement allongĂ© par terre, shootant en contre- plongĂ©e. Il est aisĂ© d’apporter une nouvelle perspective Ă  votre photo en variant lĂ©gèrement votre position ou angle en fonction du modèle.

Accordez-vous une grande part d’improvisation, préparer un shooting à l’excès amène parfois des images prévisibles et trop « faciles ». L’imprévu apporte des belles inspirations en fonction de petits détails comme un scintillement de lumière, une soudaine expression ou encore un lieu découvert par hasard.
Le travail créatif est un jeu, les plus belles photos peuvent naître du hasard, laissez votre imagination prendre les commandes durant le shooting et osez, shootez!

fumigene-sexy-nature-lumiere-feerique

En postproduction

Le tri des photos dans votre catalogueur favori (lightroom, capture one, aperture) est  une étape importante en postproduction, à ne surtout pas négliger. A faire patiemment et avec minutie, parfois même à deux reprises pour être certain de la sélection des photos. Je commence par supprimer toutes les » crasses », les photos techniquement ratées pour ensuite ne laisser que du consistant en terme de qualité d’image. La deuxième étape de mon tri, plus précise, consiste à dénicher la crème des crèmes, les photos qui parlent ou qui ont un potentiel. Après avoir sélectionné vos photos préférées, la troisième et dernière étape aborde la sélection finale avant retouche sur Photoshop. Idéalement, vous devriez trouver vos coups de cœur. Il est utile de les comparer,  de les regarder de près comme de loin (il m’arrive de reculer de trois mètres pour apprécier l’image dans sa globalité). Il est intéressant de sortir de son statut de photographe « Est-ce que cette photo me parle, qu’a t’elle de particulier ? »

Au diable la quantité, tentez de favoriser avant tout un travail qualitatif. Une grande sélection risque de vous rendre moins crédible.
Sur Photoshop, avant de foncer sur les retouches à coups de pinceau, prenez quelques minutes pour  inspecter la photo dans sa globalité et voir ce qui mérite d’être rectifié, amélioré. La retouche est aussi un travail basé sur la réflexion et la mise en scène : Qu’est-ce qui doit être mis en valeur ? Pourquoi ? Où diriger le regard du spectateur ? Quelle ambiance apporter ? Quel sentiment faire passer au travers de l’image ?
Il existe une multitude d’outils permettant d’orienter la lecture de la photographie comme bon vous semble et lui apporter une ambiance particulière.
Pour commencer, il est bon de savoir ce qu’il faut mettre en valeur pour apporter compréhension et cohérence. J’estime qu’il est inutile d’apporter des coups de netteté et de clarté à un arrière- plan au détriment du portrait, ce n’est pas agréable de se perdre dans une image et ne pas savoir où regarder, comment l’interpréter.
Ensuite jouer avec les couleurs est capital, vous pourrez imposer à votre photographie une ambiance simplement avec une teinte ou un rendu bien défini.
Par exemple, quand vous réglez principalement vos couleurs autour du bleu, cette couleur froide engendrera des sentiments tels que la nostalgie, la mélancolie, la tristesse etc…
A l’opposé, jouer avec les teintes chaudes comme l’orange ou le jaune apportera à votre image une certaine chaleur, une note de bonheur ou de gaieté.
Bien sûr, mettre en œuvre ces deux opposés est intéressant, ce genre de contrastes est  utilisé dans le film « Drive » de Nicolas Winding.
C’est valable pour les autres teintes, par exemple les teintes verdâtres se marient  bien avec le magenta.
A coté des couleurs, les dégradés de lumière sont intéressants pour donner du punch à la photo, n’hésitez pas à vous  familiariser avec cet outil éponyme de Photoshop. Une photo présentant des hautes et basses lumières gagnera en relief et texture.
N’hésitez pas à retoucher vos images de manière localisée, il est indispensable de traiter les couleurs une par une, il en est de même pour le contraste. Par exemple il est plus logique de contraster ce qui mérite d’être focalisé dans l’image, là où les yeux devraient se poser principalement.

Faites des pauses pendant votre flux de traitement colorimétrique, on risque de s’enliser dans un rythme machinal où la rigueur et la créativité disparaissent. Revenir sur sa photo le lendemain est une bonne idée, avoir un nouveau regard sur ses créations permet parfois d’éviter certains abus de traitement.

Conseils de fin :

Faites des photos qui vous plaisent, qui vous touchent et non pas pour plaire au public, vous serez plus passionné et créatif si vous restez spontané.
Si vous avez une idée, même farfelue, n’hésitez pas à foncer pour la mettre en pratique. Mettez-vous au service de votre passion.  Des grains de folie peuvent déclencher des superbes photos, lâchez-vous et osez.

  • NaĂŻm
    05/11/2014 - 00:12

    Super ton article et très utiles pour moi, et les photos sublimes! D »ailleurs j »aimerais bien que tu nous révèle ton petit secret pour avoir de tel rendu que je qualifierais presque de cinématographique. Car on sent vraiment une émotion étonnante à travers les couleurs et la lumière. :D

  • 05/11/2014 - 00:13

    Très intéressant article !

  • 05/11/2014 - 00:17

    Bonne chance pour la continuation du site David ! C »est vraiment une bonne idée de l »avoir fait et il est réussi !

  • 05/11/2014 - 00:17

    Superbe initiative, je pense que cela sera très constructif pour les plus novices comme pour les plus confirmés. Au plaisir de te lire et d »apprendre encore et encore ! See you dude !

  • Ysaline Libert
    05/11/2014 - 00:18

    Je suis fan… Merci de partager ton talent xx

  • Thomas Bouquet
    05/11/2014 - 00:19

    Du grand David. Merci pour tous ces conseils ! Coup de coeur pour : « Ma préférence va au coucher du soleil car le matin je privilégie mon lit à mon reflex. » À bientôt ;-)

  • 05/11/2014 - 00:19

    Un grand merci David pour ces conseils. Continuez ainsi Ă  me faire voyager !

  • Julien Cordier
    05/11/2014 - 00:20

    Du grand David OLKARNY :), merci de faire partagĂ© ta passion, tes conseils et tes secrets. J’attends a chaque fois tes nouvelles photos avec impatience. A quand une nouvelle vidĂ©o backstage? A bientĂ´t

  • 05/11/2014 - 00:22

    De vrais conseils venant d »un photographe ayant un réel talent. Comment passer à côté ?!\r\nMerci beaucoup :)

  • 05/11/2014 - 00:22

    David,I have followed your work for years and I love the new website! You should be proud of what you’ve achieved I’m looking forward to seeing your future work and where you venture to! Love the blog posts too! All the best, Gianni

  • jonaa1403
    05/11/2014 - 00:24

    Hello, Je te suit depuis quelques annĂ©es maintenant ;-) Je trouve que ton style est vraiment diffĂ©rent des autres. J’ai l »impression que tu affectionnes tout particulièrement le style amĂ©ricain. Tes photos me font Ă  chaques fois penser Ă  l »AmĂ©rique. C »est juste incroyable… Au niveau de ton site internet, il est pas mal foutu, et très facile Ă  utiliser. On trouve dessuite ce que l »on cherche en faites. Je regarde souvent tes clip vidĂ©os sur Youtube par exemple… Et je prends exemple de temps Ă  autres sur toi. Car je suis photographe aussi Ă  mes heures perdues ;-) Soit, je te fĂ©licite pour ton travail Ă©poustouflant, continue ainsi, la Belgique Ă  besoin de talent comme le tient. Au plaisir, Jonaa

  • Marie
    05/11/2014 - 00:25

    J’Ă©tais dĂ©jĂ  fan, mais alors avec ces conseils au top, comment ne pas devenir groupie ? ;) Merci pour toutes tes explications prĂ©cieuses !

  • 05/11/2014 - 00:26

    Vraiment influencĂ© par ton travail, j’ai regardĂ© chacune de tes vidĂ©os backstages, chacun de tes shootings : j’ai rarement Ă©tais bluffĂ© comme ça, par la qualitĂ© d »un travail rĂ©flĂ©chi! Gros travail en post-production, comme tu le dis dans les Ă©tapes ci-dessus. J’ai vraiment progressĂ© en photographie depuis que j’ai connu ton travail, et j »en suis plutĂ´t reconnaissant; MĂŞme si certaines (nouvelles) photos sont moins Ă©tudiĂ©es que d’autres (sĂ»rement dĂ» Ă  un temps personnel rĂ©duit)! Bonne continuation, continu de nous faire rĂŞver! Paix.

  • david
    05/11/2014 - 01:59

    Très bientĂ´t, c’est prĂ©vu!

  • 08/11/2014 - 01:10

    Merci pour ces conseils, aucun retouche sur Lightroom alors? il ne sert que de catalogueur?

  • 17/12/2014 - 21:13

    Thank you for sharing superb informations. Your site is very cool. I’m impressed by the details that you

  • Texereau Alexis
    23/01/2016 - 12:42

    Wahou je viens de dĂ©couvrir votre blog et cette article est super ! Vos conseils sont prĂ©cieux et j’espère arriver Ă  les mettre en applications. Et j’aime toujours autant votre travail.

  • 12/05/2016 - 11:10

    You are a very creative photographer and good inspiration. :-)

  • 11/10/2016 - 08:47

    You are a true inspiration and I love your style and photos. I love especially your creativity like the dolls in the sink.
    I keep coming back as a photographer as I get very much inspiration each time.
    Thank you David

  • 07/12/2016 - 10:46

    Merci pour tous ces conseils et les photos vraiment creative. A star!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top - David Olkarny - Plan du site